14-10-2022

Multifonctionnel et bon marché, l’amiante était très souvent utilisé comme isolant thermique et acoustique il y a de cela quelques décennies. C’est pourquoi cette matière minérale est encore présente dans de nombreuses maisons, écoles et immeubles construits au cours du siècle dernier.

Cependant, il est maintenant connu que les fibres d’amiante, lorsqu’elles sont en suspension dans l’air (sous forme de poussière notamment), peuvent causer de graves problèmes respiratoires aux personnes qui les inhalent.

Enviro Urgence a à cœur la protection de l’environnement, mais la vôtre aussi. C’est pour cela que nous vous présentons un article dans lequel nous vous expliquons comment vous débarrasser de l’amiante.

 

Enlever l’amiante : reconnaître les matériaux contenant de l’amiante

Lorsqu’il est question de se débarrasser d’amiante, il est important de pouvoir le reconnaître pour l’éliminer correctement et de manière efficace. Ainsi, on distingue en termes d’amiante deux catégories : l’amiante friable et la non friable (liée).

 Apprenez à le reconnaître sur les matériaux contaminés et agissez en conséquence.

L’amiante non friable (dit lié)

L’amiante lié tient ce nom du fait qu’il soit lié à un autre matériau : ciment ou colle. Dans ce type d’amiante, les fibres d’amiantes sont moins nombreuses et très attachées, ce qui n’en fait pas une matière très dangereuse pour la santé si elle n’est pas exposée (exemple : Matériau cassé, scié, poncé ou nettoyé à haute pression). Si vous le faites, veillez à avoir vos voies respiratoires couvertes pour éviter d’aspirer la poussière d’amiante libérée.

Aussi appelé fibrociment, l’amiante-ciment est connu sous le nom de Eternit et est souvent trouvé sous forme :

● De plaque ondulée ;

● D’ardoise de toiture ; 

● De façade ;

● De gouttières et autres conduits d’évacuation ;

● De plaques de sous-toiture.

De plus, il est souvent lié et retrouvé dans des matériaux comme les enduits, mortiers, mastics, colles, joints, bitumes, peintures.

Il se retrouve aussi dans certains revêtements de sol comme les carreaux de sol à base de matière plastique, de chaux et d’amiante. Cependant, l’amiante-ciment ayant été interdit depuis les années 70, elle n’est normalement plus utilisée dans les matériaux récents.

L’amiante friable (dit libre)

Ce type d’amiante est fait à base de fibres qui ne sont pas liées à un autre matériau, ce qui les rend très volatiles dans l’air les conduisant directement à nos poumons. Cela en fait un type d’amiante très dangereux pour la santé.

On retrouve principalement l’amiante friable dans l’isolation des conduites de chauffage ou de cheminée, mais aussi au niveau des sous-toitures, des plaques murales de greniers, dans les chaudières ou encore le revêtement de toitures plates, etc. 

Nous le rencontrons plus particulièrement sous forme de :

● Flocage : revêtement de fibre d’amiante utilisé pour protéger des risques d’incendie, qu’on retrouve souvent dans les bâtiments publics ou dans les appartements. On le reconnaît grâce à son aspect cotonneux et friable de couleur blanc, voire gris. Cette matière peut contenir des fibres libres susceptibles de se disperser dans l’air à la suite de l’usure ou de la manipulation de cette dernière. 

● Calorifugeage : isolant d’éléments chauffant comme les chaudières. 

● Fibre d’amiante tissée : retrouvée dans divers objets domestiques comme les housses de planches à repasser, les gants de cuisine ou les vêtements ignifuges 

Isoler correctement les déchets contenant de l’amiante

Le danger de l’amiante réside principalement dans sa volatilité. En effet, c’est sous forme de poussière qu’il est le plus nocif. Ainsi, si vous devez vous en débarrasser, il y a quelques précautions à prendre, surtout si vous effectuez des travaux de construction.

1. Ranger les matériaux contaminés par l’amiante et les répertorier

Comme mentionné dans l’article 3.23.10 du Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC), avant de songer à envoyer vos débris de construction dans un site d’enfouissement, il est important de séparer les débris contenant de l’amiante des autres dans un contenant étanche et approprié.

Il est important aussi de les débarrasser à l’aide d’un aspirateur muni d’un filtre performant ou en mouillant ce dernier. Si vos travaux de rénovation ou de construction sont effectués à l’extérieur, l’employeur doit empêcher la dispersion des débris de matériaux contaminés grâce à des membranes.

2. Étiqueter les matériaux contaminés

Il est également important d’apposer une étiquette sur tout contenant renfermant des matériaux d’amiante, comme stipulé à l’article 3.23.13 du CSTC.

L’étiquette doit indiquer, de façon permanente et facilement lisible, les indications suivantes :

● Matériau contenant de l’amiante ;

● Toxique par inhalation ;

● Conserver le contenant bien fermé ;

● Ne pas respirer les poussières.

Disposer des MCA dans un site d’enfouissement certifié

Une fois que les matériaux contenant de l’amiante (MCA) sont placés dans des contenants hermétiques bien identifiés, il est possible d’aller les déposer dans un site d’enfouissement.

Cependant, avant de vous rendre au dépotoir le plus proche, sachez que le transport de matériaux contenant de l’amiante doit se faire en conformité avec le Règlement sur le transport des matières dangereuses du ministère des Transports du Québec. Cela veut dire que vous devrez peut-être confier le transport de vos déchets à une entreprise qui possède un permis de transport de matières dangereuses pour vous débarrasser de l’amiante.

Qui plus est, vous devez savoir que plusieurs sites d’enfouissement n’acceptent pas ce genre de déchets dangereux. Il vous faudra donc privilégier un site qui possède une autorisation spéciale pour enfouir des rebuts contenant de l’amiante tel que : les revêtements de sols (dalles), les calorifugeages et flocages à base d’amiante, les faux plafonds, mais aussi les enduits et colles comme vus précédemment.

 

Que faire avec l’amiante : faites appel à des spécialistes en la matière

À la lecture de cet article, vous avez sans doute compris qu’on ne rigole pas avec l’amiante. Pour limiter les risques qu’il présente pour la santé, la gestion de cette matière dangereuse doit donc être faite en toute conformité avec la réglementation, sous peine d’amende.

Alors, si vous souhaitez vous débarrasser de déchets contenant de l’amiante de manière sécuritaire et conforme, ne prenez aucune chance et confiez ceux-ci à une entreprise autorisée à le faire.
Notez toutefois que chez Enviro Urgence, notre équipe spécialisée en gestion de situations d’urgences environnementales et en nettoyage industriel n’offre pas le service de désamiantage, et ne peut disposer des déchets qui contiennent de l’amiante.

Contactez-nous pour en apprendre plus sur nos services.